Agent commercial immobilier auto-entrepreneur

 



 

 

Le métier d’agent commercial immobilier auto-entrepreneur


Vous souhaitez travailler dans l’immobilier en toute indépendance ? Le statut d’agent commercial auto-entrepreneur est l’idéal pour vous. Les formalités sont très légères, la fiscalité réduite et le démarrage assez rapide. Vous verrez donc ci-après la différence entre un agent immobilier, un mandataire et un agent commercial auto-entrepreneur.

 

1. Qu’est-ce qu’un agent commercial immobilier auto-entrepreneur ?

 


Un agent commercial auto-entrepreneur est une personne physique qui est en mesure de réaliser des transactions immobilières. L’obtention d’un diplôme n’est pas obligatoire pour pouvoir exercer ce métier. Il n’y a pas de barrière à l’entrée car tout le monde peut le devenir.

 


Contrairement à cela, un agent immobilier en possession d’une carte doit avoir au minimum un bac+2 en profession immobilière, un bac+3 en droit ou en économie ou encore un bac+4 généraliste pour pouvoir exercer ce métier. Il peut mener à bien toutes transactions relatives aux immeubles et aux fonds de commerce.

 


Un mandataire immobilier quant à lui est une personne ayant été mandatée par une agence immobilière ou un réseau pour travailler en son nom. Il doit être en possession d’un mandat et d’une carte professionnelle dans tous ses déplacements pour pouvoir justifier son statut.

 

Qu est-ce qu un agent commercial immobilier auto-entrepreneur

 

1.1. Le statut d’un agent commercial immobilier auto-entrepreneur


Un auto-entrepreneur immobilier a un contrat d’agent commercial. En tant que personne physique indépendant, il s’acquitte de ses propres charges. Travaillant pour son propre compte, il n’y a pas de lien d’hiérarchie. C’est ce qui le différencie d’un salarié de l’immobilier.

 

1.2. Quel est le métier d’un agent commercial immobilier ?

 


Il consiste à prospecter, à se constituer un portefeuille de biens à vendre, à les diffuser, à les communiquer, à les négocier, à les visiter et à conclure la vente s’il a lieu. Un agent commercial immobilier auto-entrepreneur est payé entièrement selon ses résultats.

 


C’est l’un des seuls métiers où le revenu est étroitement lié au résultat. Si l’agent commercial immobilier indépendant ne fait pas de ventes, il ne sera pas rémunéré, d’où l’intérêt d’avoir un excellent relationnel. Il peut contracter des mandats de vente avec des propriétaires immobiliers ou encore des mandats de recherche avec des acheteurs potentiels. Le métier reste le même : vendre ou faire acheter un bien immobilier.

 

Quelle est la règlementation pour devenir agent commercial en immobilier

1.3. Quelle est la règlementation pour devenir agent commercial en immobilier ?

 


La règlementation est basée sur la loi Hoguet. L’agent commercial immobilier doit d’abord signer un contrat. Ensuite, il s’inscrit au Greffe du Tribunal de commerce dont il dépend, au registre spécial des agents commerciaux. Il doit aussi souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle – RCP. La Chambre de commerce et d’industrie lui délivre une attestation de collaborateur immobilier. A noter que c’est l’agence immobilière ou le réseau auquel il s’affilie qui va s’occuper de toutes ces démarches.

 


L’agent commercial immobilier n’a rien à faire à part signer le mandat. Il doit fournir une copie de sa pièce d’identité recto verso et s’assurer. En ce qui concerne la responsabilité civile professionnelle, nous vous recommandons la société ASSERIS.fr.

 

1.4. La formation à suivre pour être agent commercial

 


A ce jour, aucune formation n’est obligatoire pour devenir agent commercial en immobilier. Et il n’y a pas non plus de formation obligatoire au démarrage. En revanche, il faut avoir un diplôme pour être agent immobilier.

 

Tous les réseaux immobiliers forment leurs commerciaux notamment à leurs méthodes, à leurs outils et bien évidemment au métier. Il est difficile d’exercer si l’agent commercial ne s’y connait rien. Il y a la formation proposée au démarrage mais aussi la formation continue. La loi est très claire là-dessus. Les 14 heures sont obligatoires chaque année. L’agent commercial sera formé au métier de l’immobilier. 2 heures seront consacrées à la déontologie.

 

1.5. Différences entre un agent commercial et un auto-entrepreneur en immobilier ?

 


Un agent immobilier possède une carte de transaction. Il doit avoir au minimum un bac+2. Il peut exercer en société.

 


Un agent commercial ne peut être qu’une personne physique. Il travaille sous la responsabilité d’un agent immobilier. Il ne peut pas exercer en tant que société. En matière de charges, il est soumis au régime normal c’est-à-dire 42% de ses revenus HT.

 


S’il choisit de devenir un agent commercial auto-entrepreneur, alors sa fiscalité sera plus allégée. Ses charges seront calculées au taux de 22% par rapport à ses revenus HT.

 

Différences entre un agent commercial et un auto-entrepreneur en immobilier

 

1.6. Quelle est la rémunération d’un agent commercial immobilier ?

 


La rémunération d’un agent commercial immobilier dépend entièrement de ses propres résultats. Notre réseau dispose de son propre barème, ce qui nous permet de facturer nos affiliés en fonction du marché. Il sera plus à l’aise avec nos tarifications.

 


La rémunération moyenne qui se pratique actuellement est de 5% du chiffre d’affaires. C’est aussi le cas dans notre réseau Les Professionnels Immo. Bien évidemment, ce pourcentage est dégressif. Si le bien immobilier a été vendu par exemple à 5 000 000 €, la rémunération sera de 2% de cette valeur marchande.

 

Avec 200 000 € de vente, le taux reste à 5%. Dans ce dernier cas, la rémunération sera donc de 10 000 euros TTC.

 


En immobilier, les honoraires moyens sont de 7 500 € TTC. En effet, le prix moyen des biens immobiliers les plus recherchés tournent autour de 150 000 €. Dans notre réseau immobilier, un agent commercial facture en moyenne 8 500 € TTC, voire même plus selon les prix des biens vendus.

 

 

2. Quels sont les avantages d’être agent commercial immobilier auto-entrepreneur ?

 

2.1. Une fiscalité avantageuse

 


L’auto-entrepreneur n’a pas de TVA à collecter si ses revenus annuels ne dépassent pas les 36 500 € HT. En outre, il doit payer 22% d’impôt sur un montant forfaitaire de 66% de ses honoraires. Il n’est redevable d'aucune cotisation sociale.

 


L’auto-entrepreneur bénéficie de l’Aide aux Chômeurs Créateurs Repreneurs d’Entreprises – ACCRE. Il est réservé uniquement aux chômeurs créateurs d’entreprise. Pour sa première année d’activité, il bénéficiera d’un taux d’imposition réduit en matière de charges c’est-à-dire 11% de son chiffre d’affaires mais pas 22%.

 

Une fiscalité avantageuse

 

2.2. Comptabilité allégée

 


Pour un auto-entrepreneur dont les revenus annuels ne dépassent pas 36 500 € HT, la comptabilité est limitée. Etant donné qu’il n’est pas assujetti à la TVA et qu’il ne déduit pas ses charges, il n’est pas obligé de faire appel à un expert-comptable.

 


Si ses revenus annuels dépassent les 36 500 € HT, il peut engager un expert-comptable uniquement pour sa TVA. Pour connaître son résultat imposable, il doit juste faire une simple addition. En tant qu’auto-entrepreneur, il n’y a rien à déduire.

 


Il lui est donc possible de cumuler le statut d’auto-entrepreneur et de chômeur. Il peut être à la fois agent commercial immobilier indépendant et percevoir des allocations chômage des ASSEDICS. Il peut également être auto-entrepreneur tout en ayant le statut de salarié. Un agent commercial indépendant peut donc aussi être en portage salarial dans une agence ou un réseau immobilier.

 

 

3. Quels sont les inconvénients d’être agent commercial en immobilier si on est auto-entrepreneur ?

 


Un agent commercial immobilier auto-entrepreneur ne peut pas récupérer sa TVA. Il ne peut pas non plus déduire ses charges étant donné qu’il bénéficie déjà d’un forfait fiscal. Il ne touche aucune allocation chômage de l’ASSEDIC et ne cotise pas à la même caisse de retraite que les salariés. Un salarié bénéficie donc d’une meilleure couverture sociale qu’un indépendant.

 

 Quels sont les inconvénients d être agent commercial en immobilier si on est auto-entrepreneur

 

4. Comment devenir un agent commercial auto-entrepreneur en immobilier

 

4.1. Les démarches à suivre

 


Pour devenir agent commercial auto-entrepreneur en immobilier, il faut signer un contrat. Le postulant s’inscrit ensuite au Greffe du tribunal de commerce et contracte une assurance responsabilité civile professionnelle – RCP. Le suivi d’une formation de démarrage n’est pas obligatoire mais vivement recommandé.

 


Si vous décidez de rejoindre notre réseau immobilier, nous allons vous accompagner. Nous mettons tous les outils dont vous aurez besoin à votre disposition afin que vous puissiez travailler dans de bonnes conditions.

 


Vous avez une exclusivité territoriale dans notre réseau immobilier et surtout il faut qu’il y ait un feeling entre nous. Pour le savoir, répondez à ces quelques questions :

 


• aimez-vous le métier d’agent commercial indépendant en immobilier ?
• êtes-vous un passionné de l’immobilier ?
• dans 10 ans, voulez-vous toujours exercer ce métier ou pas ?

 


Nous ne sommes pas là pour régulariser les marginaux qui ne respectent pas la loi, loin de là. Notre réseau national Les Professionnels Immo ne collabore qu’avec des professionnels de l’immobilier, dans le strict respect des règles et de la loi Hoguet. En signant un contrat, en étant formé, en étant soutenu et accompagné, vous allez vous épanouir en tant qu’agent commercial immobilier et auto-entrepreneur fiscalement si ce métier est fait pour vous.

 

Les démarches à suivre

 

4.2. Comment postuler pour être auto-entrepreneur chez nous ?

 


Vous prenez contact avec nous, vous suivez une conférence, nous vous posons des questions et nous faisons un entretien téléphonique. Si le courant passe entre nous et que nous avons la même vision du métier, nous allons vous former et vous accompagner durant toute notre collaboration.

 


Les formalités sont très simples. Vous vous inscrirez au Greffe du tribunal de commerce auquel vous dépendez, au registre spécial des agents commerciaux puis vous souscrirez une assurance responsabilité civile professionnelle. Nous vous accompagnerons, rassurez-vous.

 


Les formalités de démarrage pour être auto-entrepreneur immobilier sont très simples. Une fois que tout est accompli, l’agent commercial immobilier indépendant commence rapidement son activité au sein du réseau Les Professionnels Immo.

 

 

5. Comment devenir auto-entrepreneur en immobilier ?

 


L’inscription se fait au Greffe du tribunal de commerce auquel il est rattaché, au registre spécial des agents commerciaux. Le code APE pour s’inscrire est le 6831Z Agence immobilière. Et il faut cocher l’option fiscale Auto-entrepreneur.

 


Le chiffre d’affaires annuel de l’auto-entrepreneur est plafonné à 72 500 € HT. Son conjoint peut également rejoindre le réseau et doubler ainsi ce plafond.

 


La rémunération moyenne dans le métier est de 5% d'honoraires sur le prix net du bien vendu. Et pour rappel, les honoraires moyens dans le métier sont de 7 500 € TTC. Dans notre réseau, ils s’élèvent à 8 500 € TTC.

 

Comment devenir auto-entrepreneur en immobilier

 

Récapitulation

 


Pour récapituler, devenir agent commercial immobilier auto-entrepreneur a des avantages. Vous êtes indépendant, vous avez une forte rémunération de 70% et aucun pack à payer, vous gagnez bien votre vie, vous êtes libre, vous n’avez pas de patron et il n’y a pas de lien d’hiérarchie.

 


Etre agent commercial auto-entrepreneur en immobilier vous permet d’avoir une fiscalité allégée et une réduction d’impôt de 25,5%.

 


Le statut de l’agent commercial auto-entrepreneur immobilier est très simple. C’est une personne physique qui a le statut d’indépendant. Il gagne ses propres revenus en transactions immobilières. L’assurance RCP préconisée est celle d’ASSERIS.fr. Selon notre avis, c’est la moins chère puisque la prime à payer est de 115 € par an.

 

La carte d’agent commercial immobilier est délivrée par le réseau. C’est une attestation d’habilitation délivrée par la Chambre de commerce. Le pourcentage de la commission de l’agent commercial immobilier est de 5% du prix du bien vendu. Dans notre réseau, les honoraires moyens sont de 8 500 €. Les charges moyennes en tant qu’auto-entrepreneur est de 22%.

 

 

Conclusion

 


Dans notre réseau Les Professionnels Immo, vous pouvez travailler comme indépendant. Vous allez bénéficier d’une exclusivité territoriale, exercer librement et vous épanouir. Vous pouvez avoir votre propre barème d’honoraires, C’est un métier humain puisqu’il faut faire de la photo, de la négociation et mettre en valeur les biens immobiliers. Un agent commercial indépendant réalise les projets de ses clients.

 


Si vous décidez de changer de métier, de vous reconvertir et surtout de travailler dans la durée, n’hésitez pas à franchir le cap. L’immobilier est un secteur d’activité très diversifié et surtout enrichissant.

 


En tant qu’agent commercial auto-entrepreneur, vous ne pouvez pas toucher d’allocations chômage. Lors de votre démarrage dans l’immobilier, vous n’aurez pas besoin de prendre un comptable si vos revenus vont jusqu’à 36 500 € HT. Vous êtes également exonéré de la TVA. Au-delà de 36 500 € HT de revenus, l’embauche d’un expert-comptable est nécessaire. L’auto-entrepreneur peut bénéficier de 3,5% d’impôt, ce qui est vraiment une aubaine en France.

 


Devenir agent commercial immobilier auto-entrepreneur est la solution pour vous reconvertir, réaliser vos projets, vous épanouir, gagner mieux votre vie et acquérir une indépendance financière. Pour exercer ce métier humain avec passion, rejoignez-nous.

 


Si vous souhaitez nous rejoindre, cliquez sur le lien suivant :